voir l'intérieur

 

 

 

 

 

 

 




Follow Me on Pinterest

 

Spilt Milk 

(mon blog photo)

pancartes Portfolio Tutorials papertoys Magic Sketchbook Free stuff Motifs de t'a moi Oizos! lapin!

Archives
Can't display this module in this section.
« June Calendar | Main | La leçon de Français »
Tuesday
Jun032014

About minimalism 

I am bit worried about this new minimalist fashion thingy. I'm in for organizing , but the whole "I own only a hundred grey things" idea feels a bit like self inflicting pain. I love having 20 different cups and 20 different teas, 50 sorts of painting materials, all my sketchbooks since 2003 and my kokeshi collection. I find a nice, happy balance in that. I came in California with only one suitcase and no, I didn't embrace living in an empty space. I hated it! First thing I did was building a big colorful origami mobile,  buy a chair with tons of pretty cushions and 2 stones* of good books to read in the chair. And I kept them as long as possible. I don't like unnecessary waste.

But most of all, I am at war against GREY. I like grey as a color, especially with a touch of pink or worn with bright yellow. But full gray in deco I find depressing, in a pathological way.

I understand it comes form a desire to be in control, to react against consumer society, and sometimes from an aspiration to spirituality. I understand, but also think that it's not the best and happier answer to that kind of feelings. 

Anyway. How about some tea and a good book? 

Le nouveau grand truc en déco, c'est la mode minimaliste. Genre, je vide tout, je garde juste le nécessaire, et de préférence gris. Je trouve que oui, bon, je comprends, c'est une réaction contre la société de consommation, je suis en contrôle de ma vie tout ca. Youkaidi, vivons tous dans une cellule cistercienne.

Et je dis non, non non non non ( tout ca ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge)...Comprenez, je suis arrivée ici avec juste une valise, et non, même si un appart vide c'est plus facile à nettoyer, c'est déprimant.

Et pas de couleur, c'est pas bon pour le moral. C'est comme pas de musique, ou pas de chocolat. C'est une robe de bure pour l'esprit, genre. Quant à  être en contrôle parce qu'on se sent dépassé, oui je comprends, mais je trouve qu'étudier le monde  qui m'entoure m'aide à mieux comprendre et à mieux agir ( ça fait plus de livres dans ma bibliothèque, pas moins)
Donc oui,  je trouve le minimalisme bizarre, à la limite du pathologique. Oh je ne suggère pas que vous vous mettiez , comme moi, à mettre de la couleur partout parce que c'est fun, mais bon, l'excès dans l'autre sens, c'est pas bon non plus. 

 

Faites dans le joli. Le joli c'est bien.

 

*12,7 kilos 

 

EmailEmail Article to Friend

Reader Comments (5)

hum... ma salle principale est dans les tons gris/blanc/bois clair... mais c'est pour pouvoir accrocher ce que je veux aux murs (je cherche encore le coup de coeur) et en changer quand j'ai envie!

Ha oui je t'imagine tres bien vivre dans un cube de beton avec meme pas un porte serviette, c'est tout a fait toi ça Ambre :D J'ai un canapé gris et des coussins de toutes les couleurs, je pense que ca doit donner le meme effet que ton salon.^^

June 3, 2014 | Unregistered Commenterambre

pas de minimalisme ici et encore moins dans ma classe :p
oui à la couleur, au gentil bazar, à la vie !

Youhou! Oui

June 3, 2014 | Unregistered CommenterSophie

dans mes bras !!!

Dans les miens!

June 3, 2014 | Unregistered CommenterBouDu

j'aime j'aime j'aime ta philosophie de vie! Moi qui suis surtout orientée couture (mais pas que, hein, je vénère aussi le papier, et je suis une gourmande qui adore sa cuisine), il y avait une mode récente dans cet univers-là qui me chiffonnait aussi (=coudre le minimum de fringues pour soi, et que des trucs totalement raisonnés et assortis entre eux), et en fait c'est exactement ce que tu décris! hourra pour la fantaisie débridée et pour ce qui ne rentre dans aucune case !
(et tant pis pour la poussière dans tous les recoins, les genoux de pantalons troués des enfants, et les mauvaises herbes au jardin, du tant qu'on y est !)

Les genoux de pantalon c'est bien pour mettre des pieces rigolotes, et les mauvaises herbes, souvent c'est ce qui fait la beauté d'un jardin...je suis pour les plantes regionales un peu arrangées, en ce moment j'etudie les plantes californiennes pour raisonner mon jardin et qu'il aie moins besoin d'eau. Bref, recycler les plantalons et eviter le gaspillage d'eau en temps de sécheresse, c'est carrement bien non? On est tres fortes en fait dans le genre débridé ;)

June 3, 2014 | Unregistered Commenterpapelhilo

Rhaâââ, je hais le gris !!!! Il y a eu une mode il y a 2/3 ans dans les émissions de déco, ils en foutaient partout en disant : "On va mettre un gris lumineux"... Mais de qui se moque-t-on ? Le gris, c'est gris.
J'ai un appartement blanc (pas par choix, mais parce qu'il est pas à moi), et quand il fait moche dehors, le blanc devient gris et la luminosité donne envie de se pendre! Alors si c'était vraiment gris, je décéderais à répétition...
D'ailleurs, j'ai quand même peint 2 pans de mur en rouge flamenco dans mon couloir, et de temps en temps, je vais me planter devant, juste pour me noyer dans cette lumière... Parce que même quand il fait gris dehors, ça reste beau, et chaud, et sensuel, et vibrant...

mais oui! J'avais fait exactement pareil quand j'habitais Paris! Un couloir vert, et un couloir rouge. Maintenant avec tout mes crucs et mes machins j'aime bien les murs blancs, c'est une bonne base pour mettre des tas de choses. Il y a un mur beigeasse dans mon atelier, je suis en train de designer un papier peint rose, parcequ'il faut pas pousser quand meme. J'ai envie d'etre contente de rentrer chez moi.

June 3, 2014 | Unregistered CommenterPrincessH

PostPost a New Comment

Enter your information below to add a new comment.

My response is on my own website »
Author Email (optional):
Author URL (optional):
Post:
 
All HTML will be escaped. Textile formatting is allowed.