voir l'intérieur

 

 

 

 

 

 

 




Follow Me on Pinterest

 

Spilt Milk 

(mon blog photo)

pancartes Portfolio Tutorials papertoys Magic Sketchbook Free stuff Motifs de t'a moi Oizos! lapin!

Archives
Can't display this module in this section.
Sunday
Jun292014

I'm moving the blog!

Every 5 years or so, blog technology evolves and I feel the urge to adapt...My blog is turning 10  I felt like I should give my website a little bit of user interface love , and give myself new tools to blog , if not more often, with more gusto.

So bye bye del4yo.squarespace.com, hello:

ddoreau.com

Meet me there, go go go! ( Please do update your feed reader so we can stay BFF)

My Facebook page is still the same, please do come and like  : Del4yo Facebook

 

J'ai regardé le Non Dairy droit dans les yeux, et c'est clair, ma fille, nos relations sont devenues trop compliquées, il faut qu'on bouge!! Vous me retrouverez dorénavant ici:

ddoreau.com

Avec un site plus simple à naviguer, plus frais, plus ergonomique, plus joli, lisible sur votre téléphone, plus tout quoi...Allez ouste, retrouvez moi la bas, il y a des posts que vous n'avez pas lu!

Et n'oubliez pas de changer mon adresse dans Feedly ou votre feed reader!

(mon adresse sur Facebook ne change pas : Del4yo Facebook)

Monday
Jun162014

My virtual sketchbook

I suddenly remembered I was able to write a little code...I'm not very good at it, but here is a Flash version of a virtual sketchbook for you to enjoy. It's Flash so it won't appear on iPhones, I still need to translate it into html5. Clic on the upper right side for turning pages, enjoy!

 

La premiere chose que font mes amies proches quand elles ne m'ont pas vues depuis longtemps, c'est de tendre la main avec un sourire ferme pour réclamer mon carnet de croquis, dont elles savent très bien qu'il ne quitte pas mon sac. Je dis mes amies, par ce que sans se concerter, sur deux continents, il y en a plusieurs qui le font, je trouve ca très amusant. C'est un geste qui me touche beaucoup, sachant comme je suis protective de mes carnets, cette absolue confiance dans le fait que oui, je vais sortir le carnet du sac et leur donner.  

C'est une façon intéressante de reconnecter, de reprendre la vie par les pages...Je me suis dit que ce serait chouette de pouvoir faire cela de manière virtuelle, aussi j'ai numérisé quelques pages pour les partager avec vous. Cliquez en haut a droite pour tourner, et réactualisez la page pour revenir au début.

Pour l'instant c'est du flash, vous ne pourrez pas le voir sur iPhone et iPad, mais des que j'arrive à bidouiller du html5 ( on a le droit de rêver) , je le posterais.

 

 

Sunday
Jun152014

Allelopathy, or the killing daisy

 

 

I remember being fascinated by a story in one of my favorite books when I was a little girl. I read and re-read "My Family and Other animals" by Gerald Durrell, a book about his childhood in the thirties in Corfu. The author as a little boy visits an old lady who loves flowers. And she teaches him never ever to keep daisies and roses in the same bouquet, because the daisy will kill the roses. 

It sounds a bit weird, until one realizes that the language of flowers is a bit more complex than one thought. Roses and daisies in a bouquet might call for patient and passionate love, but the daisies and some other flowers secrets chemicals that will make the other flowers faint sooner than they should. It's called allelopathy, and it is really quite common. You might have noticed that nothing really flourishes under pine trees, and that some plants don't get along in your garden.

Knowing this actually solves two problems for me. I am really not so fond of mixed bouquets, but they are often a cheaper option for fresh flowers at home. So I still buy those:this one was around $6 at Trader Joe's. Then I separate by families, daisies with pyrethrum, lilies and roses on the side, this kind of thing. I also make different color arrangements, to break  the unnatural palette these bouquets always have. Suddenly it looks much more like a garden cut bouquet. I might put the roses here on my desk later, I find the pink really quite overwhelming with the purple and yellow of the other flowers.


If you wonder how to do this, start by putting the roses aside, in a pretty bottle or soliflore. I bought vintage milk and soda bottles, and a cute jar as a vase. I put them on a tray to protect my furniture, and bingo, I have a cheap deco alternative that looks a million bucks...Or at least a few cents worthwhile...and will last longer than the usual, ugly, multicolored bouquet.

_______________________________________________

Il y a un livre que j'adorais  petite, par Gerald Durrell " Féeries dans l'ile" qui racontait son enfance à Corfou dans les années 30...Je me souviens d'un passage où il visite une vieille dame qui adore les fleurs, et qui lui explique que les marguerites tuent les roses ( oui, comme ca, dans le salon, avec le chandelier). Ça me paraissait un peu bizarre, jusqu'à ce que j'apprenne que là où les animaux communiquent avec du son et se fichent des torgnoles, les plantes, elles, font ca de manière beaucoup plus civilisées avec des substances chimiques. Ben oui. Le cri de la carotte qu'on arrache, c'est une odeur.

Ce qui m'amène aux bouquets multicolores un peu minables qu'on trouve en supermarché. Je les trouve souvent positivement affreux. Mais comme ces bouquets ne sont pas chers, je n'hésite pas à les acheter , j'aime bien avoir des fleurs fraiches à la maison, ça donne une "raison d'être" ( à dire avec l'accent Californien) à mon capharnaüm .

Pour éviter que certaines fleurs ne se fanent avant d'autres ( ça casse un peu l'ambiance, quand même) et les bobos aux yeux, je sépare donc les fleurs par famille, et puis par couleur aussi. Si vous voulez faire pareil, je vous suggère de commencer par mettre les roses à part, dans un soliflore ou dans un joli verre.

Ici j'ai tout mis en groupe dans des bouteilles de lait et de soda vintage, mais vu que les roses continuent à crier toutes seules la chanson du feuilleton Santa Barbara , je pense que je vais les expatrier sur mon bureau. A coté de mes rouleaux de scotch et de fil fluos, elles seront super jolies.

Saturday
Jun142014

Pour celle qui regrettait les moutons 

For one of my readers who missed the May sheep on her calendar, a June version:

 

 

Pour Florence, qui regrettait les moutons de Mai, des moutons de Juin...

Thursday
Jun122014

June Calendar

Quoi on est presque en Juillet? Vieux moutard que jamais...

 

Tuesday
Jun032014

About minimalism 

I am bit worried about this new minimalist fashion thingy. I'm in for organizing , but the whole "I own only a hundred grey things" idea feels a bit like self inflicting pain. I love having 20 different cups and 20 different teas, 50 sorts of painting materials, all my sketchbooks since 2003 and my kokeshi collection. I find a nice, happy balance in that. I came in California with only one suitcase and no, I didn't embrace living in an empty space. I hated it! First thing I did was building a big colorful origami mobile,  buy a chair with tons of pretty cushions and 2 stones* of good books to read in the chair. And I kept them as long as possible. I don't like unnecessary waste.

But most of all, I am at war against GREY. I like grey as a color, especially with a touch of pink or worn with bright yellow. But full gray in deco I find depressing, in a pathological way.

I understand it comes form a desire to be in control, to react against consumer society, and sometimes from an aspiration to spirituality. I understand, but also think that it's not the best and happier answer to that kind of feelings. 

Anyway. How about some tea and a good book? 

Le nouveau grand truc en déco, c'est la mode minimaliste. Genre, je vide tout, je garde juste le nécessaire, et de préférence gris. Je trouve que oui, bon, je comprends, c'est une réaction contre la société de consommation, je suis en contrôle de ma vie tout ca. Youkaidi, vivons tous dans une cellule cistercienne.

Et je dis non, non non non non ( tout ca ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge)...Comprenez, je suis arrivée ici avec juste une valise, et non, même si un appart vide c'est plus facile à nettoyer, c'est déprimant.

Et pas de couleur, c'est pas bon pour le moral. C'est comme pas de musique, ou pas de chocolat. C'est une robe de bure pour l'esprit, genre. Quant à  être en contrôle parce qu'on se sent dépassé, oui je comprends, mais je trouve qu'étudier le monde  qui m'entoure m'aide à mieux comprendre et à mieux agir ( ça fait plus de livres dans ma bibliothèque, pas moins)
Donc oui,  je trouve le minimalisme bizarre, à la limite du pathologique. Oh je ne suggère pas que vous vous mettiez , comme moi, à mettre de la couleur partout parce que c'est fun, mais bon, l'excès dans l'autre sens, c'est pas bon non plus. 

 

Faites dans le joli. Le joli c'est bien.

 

*12,7 kilos 

 

Sunday
Jun012014

La leçon de Français

My Maman sent me the Méthode Boscher so I can teach my son to read and write in French. It brought back a lot of good memories. How about a little French Lesson?

Les mignonnes petites poires

My old school book had lot of cute illustrations like these, little rows of things, to learn to count too...I already knew how to read fluently when reaching first grade, so I spent hours watching the illustrations after doing my school work.

Quatre petites pommes, où est mon panier?

In a way, being a book worm so very young ( I was reading children's novels on my own by 5) was my passport to become an illustrator.

Voilà mon panier.

I was a fast reader and writer , so I would be finished before the others and then lose myself in the textbook's illustrations. Watching the birds by the window would get me caught by the teacher, so I day dreamed delightfully in my textbooks instead.

Le joli jars aime les jolis jarrets.

Back home I would try again and again to copy the illustrations. It was very difficult, but I enjoyed myself. French textbooks in the seventies had the most delightful illustrations, by authors like François Garnier or Gerda Muller. I loved them so much, I chose reading books as my subject for one of my masters of art memoirs. Studying text books taught me a lot about our society...but this is another story.

Now, I design activity and creative books for children and parents, and I use my favorite text book to teach my son...I guess I went full circle. All that, and more because I couldn't watch by the window...

 

 

Idée pour la lutine : sur une feuille bien blanche et sans ligne, dessiner des frises d'objets aimés, tous pareils mais tous différents. S'arrêter et regarder si la ligne est bien droite, les éléments espacés de manière régulière, et tous d'une taille similaire. Non, ça n'est pas facile, essaie pour voir!

Thursday
May292014

Joyeux anniversaires

Une amie chère, et puis une autre non moins aimée, mon mari, mon petit neveu, mon grand neveu, ma nièce chérie...Beaucoup de personnes proches sont nées en cette période de l'année.
Alors à vous tous mes très aimés:

 

To my best beloved friends and family who were born in this time of the year : happy birthday!

 

L'animation passe 5 fois, ensuite il faut recharger la page.
Animation is set to go 5 times then you need to reload the page to see it again.